Nikon F3

, par  ramal

La vague du numérique a rendu obsolète les boitiers argentiques.

C’est l’occasion d’acquérir un boitier argentique pro à prix intéressant.

Il y a fréquement un peu de jeu au niveau du levier d’armement, mais il semble que ce soit normal sur le F3, même si c’est plus ou moins sensible selon les boitiers.

Le cache (vissant) des contacts du moteur se trouve souvent dans un logement spécial dans le moteur MD4.
A savoir si on achète un boitier avec moteur et qu’on veut l’utiliser sans.

Après le chargement d’un film en mode A, la vitesse est bloquée sur 1/80e jusqu’à ce qu’on atteigne la vue 1. C’est un comportement normal (sauf sur les F3P).

Points à surveiller :

- Lisibilité de l’écran lcd dans le viseur,
- éclairage de l’écran lcd du viseur,
- touche de mémorisation de l’exposition souvent manquante,
- posemètre en mode A,
- fermeture du diaphragme de l’objectif,
- les verres de visée avec un point rouge (red dot) sont plus lumineux que ceux de première génération. Utile surtout avec des objectifs peu lumineux (zooms, ...),
- problème de vitesse bloquée à 1/80e après la première vu

Ce que j’aime :

- boitier compact et robuste
- déclenchement moins bruyant que celui du FE
- très bon viseur (couverture 100%)
- viseur HP pour les porteurs de lunettes, mais grossissement (x0.75) plus faible que les viseurs non HP (x0.80)
- les viseurs HP sont compatibles avec la loupe DK-17m pour une facilité de mise au point encore plus grande. Mais alors c’est moins pratique pour les porteurs de lunettes.
- beaucoup de verres de visés disponibles (on peut mettre un verre de F4 dans le cadre d’un verre de visée de F3 pour une visée plus lumineuse).
- TTL au flash (nécessite un flash TTL spécifique F3 comme le SB12, le SB16A,...)
- utilisable sans pile sur une vitesse mécanique (1/60e) avec déclencheur propre
- différentes versions disponibles, F3, F3HP, F3/T, F3P, ...
Mes préférés sont le F3 pour sa compacité et son viseur au grossissement facilitant la mise au point (je ne porte pas de lunettes), le F3/T champagne pour sa robustesse, et le F3P pour sa protection anti ruissellement.

Ce que j’aime moins :

- le système de réglage de l’exposition en mode manuel est beaucoup moins pratique que le système à aiguille des FE / FE2 / FM3a ou même que celui des F801(s) / F4.
- système de flash spécifique au F3 et vitesse de synchro pas très rapide (1/80e)

Liens :

- Une page où on peut télécharger le mode d’emploi du F3.
- Un article d’époque sur le Nikon F3.

Brèves Toutes les brèves