Zoom Sigma AF 18-125mm F3.5-5.6

, par  admin

Ce zoom semble intéressant sur le papier malgré son range moins important que les 18-200mm, mais qu’en est il en réalité ?

Aspects pratiques :

- Le pare soleil masque partiellement la lampe d’aide à la mise au point (D200). L’utilisation d’un flash cobra comme le SB800 permet de contourner ce problème, car quand le SB800 est monté sur le D200, ce dernier utilise la mire rouge d’assistance AF du SB800.
- Il faut forcer un peu pour mettre le paresoleil en place. J’ai gratté un peu un plot (situé sur le dessus de l’objectif) pour faciliter la mise en place du paresoleil.
- Pour enlever facilement l’objectif du boitier, il est conseiller de bloquer la bague de zooming à l’aide du curseur. En effet les bagues de zooming et de mise au point occupent la presque totalité de la surface de l’objectif, ce qui rend peu évident le démontage de l’objectif du boitier.

Points forts :

- Objectif disposant d’un très bon piqué en grand angle, et d’un bon piqué en télé.
- Aberration chromatique très bien corrigée pour un zoom de ce prix. Certains zooms haut de gamme et même certaines focales fixes font nettement moins bien sur ce plan.
- Objectif compact et assez léger.
- Plage de focale intéressante, équivalente à un 28-200mm sur un reflex numérique.
- Prix compétitif (200 euros à HK)
- Filtre au diamètre 62mm, un des diamètres standards chez Nikon.
- Mise au point interne, l’avant de l’objectif ne tourne pas pendant la mise au point, ce qui facilite l’utilisation d’un filtre polarisant.
- Pare soleil sur bayonnette fourni
- Autofocus rapide et précis sur un D200 en position grand angle comme en position télé. Satisfaisant, vu l’ouverture pas très lumineuse.
- Comme l’autofocus n’est pas AFS (ou HSM), il fonctionne sans problème sur mon Fuji S1 Pro
- Mise au point minimale pratique à 50cm (rapport de reproduction 1:5.3, pas véritablement macro, mais pratique pour des gros plans pas trop serrés).

Points faibles :

- Vignettage très important à la pleine ouverture en position grand angle (18mm). Mais nettement moins sensible à F5.6 et quasiment invisible à F8.
- Distortion très importante à 18mm. (se corrige bien avec PTLens)
- Zooming pas toujours très fluide. Passer de grand angle à télé est plus facile si on oriente l’objectif vers le bas, Et passer de télé à grand angle est plus facile si on oriente l’objectif vers le haut.
- Léger décentrement sur mon exemplaire. Baisse de définition visible sur l’extrème bord gauche à pleine ouverture en position grand angle. Pas gênant en pratique, car ce léger décentrement affecte assez peu la netteté et ne semble pas affecter la précision de mise au point.

Conclusion :

- Objectif pratique et assez polyvalent en extérieur.
- Pratique aussi à l’intérieur, à condition de l’associer à un flash cobra (utilisé en éclairage indirect pour de meilleurs résultats) pour éviter de l’utiliser à pleine ouverture.
- Objectif au très bon rapport qualité/prix, mais il est important de tomber sur un bon exemplaire, sinon des problèmes de netteté et de difficulté à faire la mise au point précisément (en position grand angle) sont à craindre.

Brèves Toutes les brèves